Accueil > Musée > La Cité des Fourmis > FORMICA POLYCTENA

FORMICA POLYCTENA

Musée de l'Abeille VivanteMusée de l'Abeille VivanteMusée de l'Abeille VivanteMusée de l'Abeille Vivante

VENEZ TRAVERSER LEUR FOURMILLIÈRE GÉANTE,HABITÉE PAR PLUSIEURS MILLIONS DE FOURMIS, À QUATRE PATTES.

LA FOURMI ROUSSE DES BOIS EST STRICTEMENT FORESTIÈRE OU DE LISIÈRE ET VIT DANS LES FORÊTS DE RÉSINEUX ET/OU DE FEUILLUS DE L’HÉMISPHÈRE NORD.

ELLE EST UTILISÉE, DANS CERTAINS PAYS EUROPÉENS OÙ ELLE EST PROTÉGÉE, COMME UN MOYEN DE LUTTE ÉCOLOGIQUE CONTRE LES RAVAGEURS (CHENILLES PROCESSIONNAIRES,...). ELLES ÉVITENT LUTILISATION DINSECTICIDES NUISIBLES À LA PLANÈTE PAR LEURS EFFETS NÉGATIFS À COURT ET LONG TERMES.

Les Formica  polyctena construisent un nid en forme de dôme fait d’aiguilles de pin ou de sapin et de diverses brindilles d’autres végétaux (zone estivale). Une partie du nid est souterrain (zone d’hivernage).

Lorsque la colonie manque de place, une reine suivie de plusieurs milliers d’ouvrières quittent le nid pour en créer un nouveau à quelques mètres. Ce nouveau nid sera toujours en relation avec le dôme d’origine. Des échanges de nourriture, de fourmis, de reines et de larves se feront en cas de nécessité.

Une colonie est constituée de plusieurs centaines de reines et de plusieurs millions d’ouvrières.

Cette fourmi possède une glande à venin mais pas de dard. En cas de danger, elles projettent de l’acide formique sur son agresseur.

Elles sont, avec les hommes, les seuls animaux a pratiquer lélevage.

Les pucerons et cochenilles sont les principaux animaux quelles élèvent pour récupérer le miellat (excédant de sucre que ces insectes rejettent après avoir consommés protéines, vitamines et sucre présent dans la sève des plantes, on dit quelles les "traient").

On peut parler délevage car comme lhomme, la fourmi va protéger ces insectes contre le prédateur, les déplacer en cas de fortes pluies, les transporter sur les branches les plus tendre, les "traires" pour récupérer le sucre  et bien sûr les manger.

Elles se nourrissent aussi d’insectes vivants ou morts et de petits animaux morts.

Le saviez-vous ? :

En Suisse, dans le Parc jurassien vaudois, il existe une colonie de fourmis des bois - Formica paralugubris - constituée de 1200 nids interconnectés occupant un territoire de 70 hectares  avec plus de 100 km de pistes. On peut estimer que près de 200 millions de fourmis vivent dans cette super-colonie.

Au Japon, sur lîle Hokkaido, il existe une autre colonie de fourmis des bois - Formica yessensis encore plus developpée constituée de 45000 nids interconnectésoccupant un territoire de 270 hectares. Le nombre de fourmis est estimé à 306 millions et le nombre de reines à 1.08 millions.