Accueil > Actualités > Exténuante descendance : pour l'espérance de vie d'une abeille, mieux vaut ne pas naître en t

Exténuante descendance : pour l'espérance de vie d'une abeille, mieux vaut ne pas naître en t


Musée de l'Abeille Vivante

Si vous aviez à renaitre en tant qu’abeille ouvrière, assurez-vous de ne pas le faire en été. C’est le moment de l’année où la reine exige le plus de gelée pour nourrir ses petites, et une fois que le travail est fait, les abeilles meurent généralement deux semaines plus tard. Mais en hiver, des abeilles similaires peuvent vivre six à sept mois, ce qui est cinq fois plus longtemps que leurs homologues d’été. Élever des jeunes est vraiment stressant, apparemment.

 

Le chercheur Daniel Münch, de l’Université norvégienne des Sciences de la Vie, a récemment enquêté sur cette énorme différence dans l’espérance de vie des abeilles. Il a constaté que les abeilles d’hiver ne montraient aucun signe de déclin mental en vieillissant, en effet, même après six mois de vie, leurs capacités cognitives étaient équivalentes à celles d’une abeille de 9 jours (dans la fleur de l’âge).

 

Qui plus est, sa recherche indique que c’est vraiment la décision d’avoir un couvain qui détermine la durée de vie d’une abeille. Quand il a pris les abeilles nées en hiver et qu’il a répliqué des conditions d’été, les ruches ont commencé à produire des jeunes et les abeilles autrefois débonnaire ont obtenu un emploi ennuyeux de butineuse, et sont mortes au bout de quelques semaines. Mais il était également possible d’inverser ce processus. Comme le raccourcissement de l’espérance de vie a coïncidé avec l’élevage du couvain, Münch s’est demandé ce qui se passerait si le couvain était emmené plus loin.

 

Et Münch raconte :

 

"Ce que nous avons observé est surprenant, après 2 semaines il y avait encore beaucoup de butineuses là et elles ne montraient pas de déclin fonctionnel (apprentissage). Nous avons donc attendu pendant une période de 70 jours et nous ne pouvions toujours pas détecter un quelconque déclin fonctionnel, vieillissement, dans ces colonies.

 

Ainsi, malgré avoir adopté le statut de butineuse, elles ont vécu plus longtemps et, encore une fois, l’âge chronologique ne correspondait pas automatiquement à un déclin fonctionnel."

 

L’étude publiée sur The Journal of Experimental Biology : Aging and its modulation in a long-lived worker caste of the honey bee.